La fin du PC et l'avènement du Web

mis en ligne le 01/04/2014

La fin du PC et l'avènement du Web

La fin du PC et l'avènement du Web

C'est officiel, avec l'annonce ce matin de la démission conjointe de Satya Naddela (CEO de Microsauft) et Tim Cocks (CEO de Appel Inc), le secteur IT est sous le choc. Les deux grands patrons ont de concert reconnu leur échec en ce qui concerne la migration vers le web et déclarent en assumer les conséquences.

"Jamais nous n'aurions pensé que le web prendrait autant d'ampleur." nous confie Dean Hamachovitch, l'ancien chef de l'équipe Internat Explorar chez Microsauft. "Notre équipe à pourtant tout fait pour freiner l'expansion de la toile en fournissant un navigateur de mauvaise qualité afin d'orienter le public vers nos solution desktop payantes et lourdes. Mais Modzilla (la société qui commercialise Fifox) et Gougoule ont tout foutu par terre..."

A cause des mauvaises recettes qu'essuient ces deux sociétés en raison de la perte de vitesse de leurs ventes software et hardware, ce sont des milliers d'emplois qui sont menacés.

"Si la tendance se confirme, c'est peut être tout un pan de l'industrie informatique qui pourrait disparaître." nous explique en interwiew depuis l'au-delà le fantôme de Denis Ritchie, fondateur du langage C et père de l'informatique moderne. "Tous les emplois des développeurs C/C++, Java, et même .Net pourraient bien disparaître au profit de ces amateurs de developpeurs web."

Car même si elle ne fait pas plaisir au quelques 100.000 employés de Microsauft, la nouvelle à de quoi réjouir chez les société tournées vers le web comme Gougoule, Amazonie, Truitteur et Facedebouc qui voient d'un très bon oeil la perte de vitesse de ces sociétés.

"Chez Gougoule on a sabré le champagne à l'annonce du départ de Satya et de Tim." nous raconte Larry Livre le CEO de Gougoule, "on n'aime pas spécialement la compétition, maintenant qu'ils ne sont plus là nous allons pouvoir nous concentrer sur notre plan de domination du monde nos oeuvres bienfaitrices pour l'humanité."

Cette annonce n'est en effet pas sans rappeler le départ de Steve Ballemère des suites de sa désopilante catastrophe dans sa tentative d'attaquer Amazonie sur le marché du Cloud Computing avec Hazure. Des sociétés de la taille de Microsauft sont sans doute devenues trop grosse et molassones dans un secteur en révolution constante, le constat de leur échec serait donc inévitable. C'est en tout cas l'avis de Mark Zuckiceberg, CEO de Facedebouc:

"Microsauft, Appel, HAL, ces sociétés sont au pinnacle de la bureaucratie, le temps de décider si oui ou non ils vont proposer un nouveau software ou une nouvelle fonctionnalité (généralement payante pour l'utilisateur), leurs concurents ont déjà sorti 9 versions. Un tel manque de réactivité dans notre secteur est forcément sanctionné."

Du coté des marchés, l'annonce à déjà été fortement sanctionné. Microsauft à déjà perdu 15789 points depuis l'ouverture ce matin et Appel 95623 alors que les cours de leurs concurents s'envolent (+over9000 pour Gougoule notamment).

Assistons nous à la fin de l'ère du PC tel que nous le connaissons et entrons-nous dans celle du tout-web ? Certains spécialistes comme ma grand-mère confirment effectivement que "les années 2010 marqueront un tournant dans l'usage que les sociétés et les consommateurs feront de l'informatique et d'internet." Reste à savoir si les mastodondes du secteur de l'IT sauront prendre ce virage ou se ramasseront lamentablement tels des otaries bourrées à la bière le lendemain de la st Patrick.

Commentaires

Système de commentaires propulsé par Disqus